cloison


cloison

cloison [ klwazɔ̃ ] n. f.
• 1538; « enceinte fortifiée » 1160; lat. pop. °clausio, ionis, de clausus « clos »
1Paroi plus légère que le mur, qui limite les pièces d'une maison. Charpente d'une cloison. Cloison ajourée. claustra. Cloison de planches, de briques ( galandage) , de maçonnerie. Écouter derrière la cloison. Abattre, percer une cloison.
2Séparation (sur un navire). Cloisons métalliques. Cloison étanche.
3(1732) Ce qui divise l'intérieur d'une cavité, détermine des compartiments, des loges. Cloison séparant les graines. membrane. Cloison des fosses nasales ou cloison nasale. Cloisons du cœur.
4Fig. Ce qui divise (des personnes, des groupes sociaux). barrière, division, séparation. Abattre, faire tomber les cloisons entre les classes, les êtres.

cloison nom féminin (latin populaire clausio, -onis, fermeture, du latin classique claudere, fermer) Paroi verticale non portante, de faible épaisseur, destinée à compartimenter l'intérieur d'une construction. Mince paroi établissant, dans un objet, des divisions intérieures : Les cloisons d'un casier. Barrière qui divise, sépare divers secteurs : Abattre les cloisons qui séparent les disciplines. Anatomie Nom donné à des séparations entre divers organes, telles que la cloison des fosses nasales, la cloison recto-vaginale, la cloison interventriculaire du cœur, etc. Arts décoratifs et Orfèvrerie Lamelle, bande métallique soudée sur une plaque de métal pour former de petits compartiments dans lesquels, notamment, on coule l'émail cloisonné. Marine Séparation plane entre les différents compartiments d'un navire. ● cloison (expressions) nom féminin (latin populaire clausio, -onis, fermeture, du latin classique claudere, fermer) Cloison nasale, structure séparant les deux fosses nasales. Cloison d'ais, cloison lambrissée. Cloison articulée ou extensible, cloison en matière souple, ou faite de panneaux articulés, pouvant coulisser sur un rail. Cloison de doublage, cloison construite parallèlement à une autre et qui assure soit une meilleure isolation, soit une plus grande planéité. Cloison sèche, type de cloison qui ne nécessite pas l'emploi de liants hydrauliques et qui est susceptible d'être posé à sec à partir d'éléments préfabriqués (ainsi la cloison à alvéoles). ● cloison (synonymes) nom féminin (latin populaire clausio, -onis, fermeture, du latin classique claudere, fermer) Mince paroi établissant, dans un objet, des divisions intérieures
Synonymes :
- séparation
Barrière qui divise, sépare divers secteurs
Synonymes :
- barrière
- fossé
- mur

cloison
n. f.
d1./d Mur peu épais séparant deux pièces d'une habitation.
d2./d ANAT Ce qui divise une cavité, ou sépare une cavité d'une autre. Cloison nasale. Cloison des ventricules du coeur.
|| BOT Membrane de séparation à l'intérieur d'une cavité ou dans une masse charnue.
d3./d MAR Cloisons étanches: cloisons métalliques qui divisent l'intérieur d'un navire en compartiments indépendants, et qui permettent de circonscrire un éventuel envahissement des eaux.
Fig. Cloison étanche entre deux services administratifs.

⇒CLOISON, subst. fém.
A.— Paroi de faible épaisseur construite en matériau léger pour séparer en deux les pièces d'une maison. Cloison de planches; une mince cloison; cloison extensible (Lar. encyclop.) :
1. À travers la cloison vitrée, je vois et j'entends la normalienne, debout à son bureau, qui raconte une leçon.
FRAPIÉ, La Maternelle, 1904, p. 43.
P. ext. Paroi mince déterminant des séparations dans un objet. La cloison d'une giberne, les cloisons d'un casier (Lar. encyclop.).
Au fig. Ce qui divise ou sépare :
2. ... les hommes les plus intelligents, les cœurs les plus nobles ne parviendront-ils donc jamais à rompre les cloisons qui les séparent...?
SAINTE-BEUVE, Nouveaux lundis, t. 10, 1863-69, p. 318.
B.— P. anal.
1. ANAT. Membrane séparant deux cavités l'une de l'autre ou divisant une cavité principale en deux parties. La cloison du nez. Les cloisons interlobulaires (E. NOCARD, É. LECLAINCHE, Maladies microbiennes des animaux, 1896, p. 256) :
3. Le canal cholédoque perce le duodénum à 4, 5, 6 centimètres du pylore, suivant les espèces. Il forme, aussitôt qu'il a traversé la membrane musculeuse de l'intestin, une assez grosse ampoule, ayant une cloison membraneuse qui la sépare en deux cavités ou loges, dans la première desquelles s'ouvre le canal pancréatique.
CUVIER, Leçons d'anat. comp., t. 4, 1805, p. 25.
2. ARM. Partie pleine qui, à l'intérieur du canon d'une arme à feu, sépare deux rayures :
4. Le calibre, dans les canons en acier, est égal au diamètre de l'âme mesuré sur les cloisons.
Capitaine ALVIN, Leçons d'artill., Matériel, 1908, p. 40.
3. B.-A. Lamelle soudée sur une plaque de métal et servant au sertissage de l'émail :
5. ... si le soir est somptueux, la flamme des fours rampe encore au flanc des vases et l'émail diapré chatoie entre ses cloisons d'or.
É. FAURE, Hist. de l'art, 1912, p. 198.
4. BOT. Lame séparant les loges à l'intérieur de certains fruits (cf. É.-A. CARRIÈRE, Encyclop. horticole, 1862, p. 111).
5. MAR. Cloison étanche. Cloison séparant les compartiments d'un navire de façon à garantir leur étanchéité, en vue de localiser une voie d'eau :
6. Quittant la machine, il pénétra par une porte basse et qui traversait une cloison étanche dans la chaufferie.
PEISSON, Parti de Liverpool, 1932, p. 71.
Au fig. :
7. Même au temps où j'étais comme les autres, libre d'esprit, sociable, je me suis toujours senti séparé de tous par une cloison étanche, étranger parmi des étrangers.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, Épilogue, 1940, p. 937.
6. SERR. ,,Surface extérieure des côtés de la serrure`` (CHESN. 1857); ,,espèce de boîte qui renferme les différentes pièces d'une serrure`` (JOSSIER 1881).
Prononc. et Orth. :[]. LAND. 1834 transcrit encore la diphtongue -oi- par [] : kloê-zon. FÉR. 1768 et GATTEL 1841 transcrivent la 1re syll. longue. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1170-80 cloison « enceinte » ici, « enceinte fortifiée » (BENOIT, Chron. des Ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 1014) — 1611, COTGR.; 1534 « paroi légère servant à séparer deux pièces » (Comptes des bâtiments du roi, éd. Laborde, t. I, p. 42 ds IGLF). Du lat. vulg. clausio, -onis « fermeture », dér. de clausus, part. passé de claudere (clore). Fréq. abs. littér. :879. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 016, b) 1 254; XXe s. : a) 1 378, b) 1 369. Bbg. ADLERBLUM (A.). Vocab. de l'astronaut. Québec, 1972, p. 13. — GUÉRET (J.). La Constr. aéron. Banque Mots. 1972, n° 4, p. 180. — Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 54.

cloison [klwazɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1160, « enceinte fortifiée »; du lat. pop. clausio, -ionis, dér. de clausus « clos ».
1 (1538). Paroi qui limite une pièce et l'isole du reste de la maison. Mur. || La charpente d'une cloison. || Les ais, l'entrevous d'une cloison. Colombage, galandage, hourdage (ou hourdis). || Cloison de planches jointives. Jointive. || Cloison de bois, de brique, de maçonnerie. || Vitrage servant de cloison. || Minceur, épaisseur, résistance d'une cloison. || Cloisons qui étouffent les sons. || Écouter derrière la cloison. || Abattre, percer une cloison. || Boxes, cases séparées par des cloisons qui n'atteignent pas le plafond.Archit. || Mur de cloison ou mur de refend (opposé à gros mur).
0.1 (…) je suis les pas de Rosalie, elle me place près d'une cloison assez mal jointe, pour laisser entre les planches qui la forment, plusieurs jours suffisans à distinguer tout ce qui se passe dans la chambre voisine.
Sade, Justine…, t. I, p. 106.
1 Un bruit de voix et de rires, étouffé par les cloisons, les portes et les tentures, parvenait jusque dans la paix à demi ténébreuse de l'escalier.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, VII, VI, p. 45.
Cloison coulissante des maisons japonaises. Shoji. || Cloison en planches protégeant les spectateurs d'une course de taureau. Talanquère.
2 Mar. Séparation (sur un navire). || Cloisons en planches. Bardis. || Cloisons métalliques. || Cloison étanche, construite en sorte qu'elle résiste à la pression extérieure de l'eau. || Cloison d'abordage, d'incendie.
3 a (1732). Ce qui divise naturellement l'intérieur d'une cavité, détermine des cases, des compartiments, des loges.
Bot. Lames séparant les loges à l'intérieur de certains fruits. Membrane. || Cloisons interpositives, entre deux feuilles opposées. aussi Médiastin.Anat. Diaphragme, luette, médiastin, ménisque (cloison). || Cloison des fosses nasales. || Cloisons du cœur.
2 Le diaphragme, qui est une cloison charnue dans son tour et membraneuse à son centre (…)
Bossuet, Traité de la connaissance de Dieu, II, 2.
3 Cette silique est composée de deux valvules posées l'une sur l'autre, et séparées par une cloison fort mince appelée médiastin.
Rousseau, Lettre élémentaire sur la Botanique.
b Ce qui divise un objet fabriqué. || Les cloisons d'un émail cloisonné.
(Armurerie). Partie pleine qui sépare deux rayures, à l'intérieur du canon d'une arme à feu.
4 (Abstrait). Ce qui divise (des personnes, des groupes sociaux). Barrière, division, séparation. || Cloison entre des êtres, des castes. || Une cloison étanche les séparait.
4 (…) rien qui pût faire tomber une bonne fois ces cloisons que la vie, que leurs natures, que leur fraternité peut-être, élevaient entre eux !
Martin du Gard, les Thibault, t. VI, p. 81.
5 Entre la masse des travailleurs et elle, jeune bourgeoise de 1914, les cloisons de classes étaient aussi étanches que celles qui séparaient les castes de la civilisation antique (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. VI, p. 229.
6 (…) la Province n'a jamais su abattre les cloisons.
F. Mauriac, la Province, p. 8.
DÉR. Cloisonnage, cloisonné, cloisonnement, cloisonner.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cloison — CLOISON. s. f. Espèce de muraille dans oeuvre, faite de charpente et de maçonnerie, ou de planches seulement. Faire une cloison. Approcher, reculer une cloison. Cloison de bois. Cloison de menuiserie. Cloison d ais. Cloison de maçonnerie. Leurs… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cloison — Cloison. s. f. Espece de muraille dans oeuvre, faite de charpente & de massonnerie, ou de planches seulement. Faire une cloison. approcher, reculer une cloison. cloison de bois. cloison de menuiserie. cloison d aix …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cloison — faite de mortier, Lutamentum. Cloison faite d ais de bout, et traversans, Cratitij parietes. Une sorte de cloison à fermer un parc en façon de treillis, Vacerra …   Thresor de la langue françoyse

  • cloison — CLOISÓN s.n. Perete despărţitor subţire. ♦ Perete metalic care desparte compartimentele unei nave. [pron. cloa zón, scris şi cloazon. / < fr. cloison]. Trimis de LauraGellner, 19.12.2004. Sursa: DN …   Dicționar Român

  • CLOISON — s. f. Espèce de petit mur peu épais, fait de bois ou de maçonnerie, et servant à la distribution d un appartement. Faire une cloison. Approcher, reculer une cloison. Abattre une cloison. Cloison de bois. Cloison de menuiserie. Cloison d ais, de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • cloison — (kloi zon) s. f. 1°   Séparation qui se fait dans un appartement, dans une maison, à l aide de quelque maçonnerie ou charpenterie. Cloison en briques. Mur de cloison. •   Un vieux mur entr ouvert séparait leurs maisons ; Le temps avait miné leurs …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CLOISON — n. f. Espèce de petit mur peu épais, fait de bois ou de maçonnerie et servant à la distribution d’un appartement ou d’un bâtiment quelconque. Faire une cloison. Approcher, reculer une cloison. Abattre une cloison. Cloison de bois. Cloison de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Cloison — Une cloison est une séparation généralement peu épaisse et en matériau relativement léger établie entre deux pièces d un bâtiment pour les séparer l une de l autre. On la distingue généralement des murs porteurs, qui font partie de la structure… …   Wikipédia en Français

  • Cloison — Cloi|son [klo̯a zõ:] das; [s], s <aus fr. cloison »(Zwischen , Trenn , Scheide)wand«, dies aus vulgärlat. clausio zu lat. clausus »geschlossen«> (veraltet) 1. Verschlag, Scheidewand. 2. Schott (in Schiffen) …   Das große Fremdwörterbuch

  • cloison — pertvara statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. dividing wall; partition wall vok. Scheidewand, f; Trennwand, f; Zwischenwand, f rus. перегородка, f pranc. cloison, f …   Fizikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.